Installer une caméra de surveillance : la réglementation à respecter

Pour se protéger et dissuader toute intrusion, la caméra de surveillance représente un outil très utile. Mais avant d’envisager son installation, il est important de se renseigner sur la réglementation que vous devez suivre. Vous souhaitez aussi installer une caméra de surveillance ? Découvrez dans cet article les conditions à respecter.

Quelles sont les demandes nécessaires à l’installation d’une caméra de surveillance ?

Dans votre maison ou votre appartement, vous avez le droit d’installer une caméra sans effectuer de demande. Celle-ci peut être bel et bien accompagnée d’une alarme. Au cas où vous seriez locataire, vous n’avez pas besoin de demander l’autorisation à votre propriétaire. Par ailleurs, en fonction de votre commune, il existe un règlement intérieur que votre système de vidéo surveillance doit respecter. Si vous êtes en copropriété, il est aussi possible que vous soyez dans l’obligation de respecter plusieurs règles.

Lire également : Microsoft Windows 11 sera plus rapide en 2022

Quelle est la législation relative à l’installation d’une caméra de surveillance ?

Pour installer une caméra de surveillance, vous devez respecter le principe de la protection des personnes. Ce principe est garanti par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. La loi issue de ce principe vise à protéger le public amené à entrer dans le champ de votre caméra (parents, visiteurs, proches, voisins, etc.). Une caméra de surveillance installée dans un lieu privé doit seulement filmer le lieu en question.

Alors, il est interdit de filmer la voie publique ou la maison d’un voisin sous peine de sanctions. Pour fixer cette réglementation, la loi s’appuie principalement sur deux textes. Il s’agit de l’article 9 du code civil sur la protection de la vie privée et de l’article 226-1 du code pénal sur l’enregistrement d’une personne à son insu dans un lieu privé. Le non-respect de ces lois peut être sanctionné par une peine d’un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

A lire en complément : Que signifie Conception pilotée par le domaine : définition de DDD

Quels sont les cas qui nécessitent de faire une déclaration vidéosurveillance ?

Vous devez obligatoirement faire une déclaration si votre système de vidéosurveillance qui enregistre les images est capable de les traiter ou d’identifier une personne. La déclaration doit s’effectuer à la CNIL. Par le biais de votre déclaration, vous devez les prévenir de votre projet d’installer un tel système chez vous. Si vous souhaitez installer une caméra pour filmer votre façade, vous devez la placer de sorte qu’elle ne filme que votre propriété.

En aucun cas, la rue ne doit pas être filmée. Au cas où votre caméra film l’espace public et vous êtes dans l’impossibilité de faire autrement, vous allez devoir demander une autorisation spéciale à la préfecture.

Comment bien choisir l’emplacement de sa caméra de surveillance ?

Pour bien choisir l’emplacement de votre caméra de surveillance, vous devez tout d’abord définir vos besoins. Pourquoi souhaitez-vous installer une caméra ? Quels sont les endroits à surveiller ? Ces questions doivent être posées avant toute installation.

Il faut se pencher sur la réglementation en vigueur liée à la vidéosurveillance et en tenir compte dans le choix des emplacements. Comme nous l’avons vu précédemment, filmer son voisin ou la rue est strictement interdit sans autorisation spéciale.

Une fois ces deux étapes franchies, vous pouvez commencer à envisager différents lieux pour l’installation de votre caméra : près de votre porte d’entrée pour voir qui sonne chez vous ; en hauteur pour éviter qu’elle ne soit facilement accessible aux voleurs ; orientée vers une zone sensible (comme un garage) si nécessaire.

N’oubliez pas que plus une caméra est visible, moins elle sera efficace pour dissuader les cambrioleurs. Si cette dernière doit être discrète (pour des raisons esthétiques), pensez alors à opter plutôt pour un modèle miniature et non-invasif.

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel afin de trouver le meilleur emplacement possible correspondant parfaitement à vos besoins tout en respectant la législation en vigueur.

Comment sécuriser les données enregistrées par sa caméra de surveillance ?

Il faut savoir que les images enregistrées par votre caméra de surveillance sont considérées comme des données personnelles et qu’elles doivent donc être protégées. Pour sécuriser ces données, plusieurs mesures peuvent être prises.

Il faut passer un mot de passe fort, unique et complexe pour l’accès aux images enregistrées. Évitez aussi d’utiliser le même mot de passe pour tous vos appareils électroniques. Effectivement, si ce dernier venait à être découvert par une personne mal intentionnée, celle-ci pourrait avoir accès à toutes vos données confidentielles.

Pensez aussi à bien choisir la carte SD ou le disque dur sur lesquels vous allez stocker vos images. Optez pour des supports haute capacité dotés d’un niveau élevé de sécurité afin d’éviter tout risque de perte ou vol des enregistrements.

Pensez à sécuriser votre réseau Wi-Fi. Il est impératif que celui-ci soit protégé par un mot de passe robuste et régulièrement renouvelé afin d’éviter toute intrusion dans votre système informatique.

La protection des données enregistrées par votre caméra doit faire partie intégrante du processus d’installation et doit être réfléchie dès le départ afin d’être efficace et fiable dans le temps. N’hésitez pas à vous informer auprès d’un professionnel qui saura vous guider au mieux dans cette démarche cruciale pour la sécurité de vos informations personnelles.

ARTICLES LIÉS