Apprenez à lâcher prise avec la thérapie EMDR

L’EMDR est une thérapie qui consiste à soulager les traumas et événements douloureux à travers des mouvements oculaires de droite à gauche. Utilisée correctement, cette technique offre des résultats impressionnants. Pourtant, elle soulève bon nombre d’interrogations : à quoi consiste-t-elle ? À qui s’adresse-t-elle ? Plus de détails dans cet article.

Que dire sur la thérapie EMDR ?

L’EMDR « Eye Movement Desensitization and Reprocessing » en anglais, signifie « la désensibilisation et la reprogrammation par les mouvements oculaires » en français. Elle est une thérapie qui repose sur le mouvement de l’œil, un balayage rapide des yeux de gauche à droite. Élaborée en 1987 aux États-Unis par Francine Shapiro pour soulager les traumatismes psychiques, le deuil et les chocs émotionnels, cette technique permet aussi de guérir plusieurs névrotiques : angoisses, phobies ou états dépressifs.

A lire en complément : Prix et salaire d'une assistante maternelle

Par ailleurs, les mouvements oculaires de l’EMDR sont d’une importance capitale dans la gestion neurologique de la mémoire. Le fait de balayer les yeux de gauche à droite a pour effet de ranimer la partie du cerveau où sont emmagasinés les émotions et souvenirs des traumatismes vécus. Par conséquent, le psychisme est dépassé par le traumatisme et le patient développe des troubles de stress post-traumatique. Ces événements traumatiques, l’origine du stress, peuvent avoir été vécus dans l’enfance ou dans un passé proche :

  • Violence ;
  • Attentat ;
  • Accident ;
  • Etc.

De plus, la thérapie EMDR est dirigée par un thérapeute expérimenté et ses mouvements oculaires vont ensuite activer le travail de cicatrisation psychique. Ce traitement psychologique est rendu possible grâce aux différentes facultés du cerveau à traiter les informations à l’origine du trauma.

Lire également : Comment entretenir un lien familial pendant le confinement

La thérapie EMDR : quand la pratiquer et à qui s’adresse-t-elle ?

Le traitement EMDR ne s’applique pas qu’aux grands chocs, mais aux petits traumatismes. En effet, cette thérapie soulage les traumatismes psychologiques précis, qu’ils soient récents ou lointains. Aussi, ses effets sont remarquables dans les registres des traumatismes psychiques. Elle est recommandée aux personnes ayant vécu un événement traumatisant et dont la mémoire se définit par différents signes permanents et invalidants au quotidien : souvenirs intrusifs, peurs, etc.

Mais attention, la thérapie EMDR n’est pas totalement efficace selon les personnes. Aussi, elle peut se montrer très efficace dans d’autres types d’affections tels que l’anxiété, la toxicomanie, la panique ou la dépression. La thérapie EMDR est possible à tout âge et peut être adaptée aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aussi aux personnes âgées, sauf contre-indication. Il est donc indispensable de pratiquer la méthode EMDR avec un psychiatre ou un psychologue spécialement formé dans le domaine.

Comment se déroule une séance d’EMDR ?

Une séance d’EMDR débute d’abord par un rendez-vous avec le praticien dans le but de collecter un maximum d’information sur le trouble ressenti et son origine. Le patient doit ensuite voir en image son traumatisme et le revivre d’une manière. Une fois que le thérapeute a identifié l’origine du mal-être grâce aux images en pensée, il va stimuler les mouvements oculaires en demandant au patient de suivre son doigt ou un quelconque objet de gauche à droite. À noter que ces mouvements se réalisent pendant plusieurs secondes, voire quelques minutes.

Par ailleurs, le nombre et la fréquence des séances d’EMDR recommandées diffèrent selon les patients, leur évolution et l’origine des troubles. La séance dure environ 1 heure, à une heure et demie, parfois davantage. La durée de l’opération est évaluée par le thérapeute, en fonction des spécificités du soin à apporter au patient.

La méthode du thérapeute étant basée sur la stimulation latérale des yeux de gauche à droite, ce dernier peut ensuite travailler en donnant des petites tapes sur les genoux tour à tour. Aussi, il peut émettre des sons grâce à un casque qui transmet un son alternatif d’une oreille à l’autre. Le but est de permettre au cerveau de digérer Evènement traumatisant ainsi que ses composantes.

À partir du moment où la séance est terminée, Evènement peut être ensuite exprimé sans pour autant faire ressentir au patient des sentiments négatifs. Cet événement sera donc vécu autrement, avec du détachement. À la fin, le patient sera totalement guéri émotionnellement. Sa charge mentale sera donc plus légère et pourra même faire le point sur ce qui est réellement important à ses yeux.

ARTICLES LIÉS