Qu’est-ce que le Tai Chi ?

En général, le Tai Chi s’apparente à une discipline corporelle qui intègre les activités énergétiques de la médecine chinoise traditionnelle. Au travers de cet article, découvrez amples connaissances sur cette pratique, son histoire, ses bienfaits, ses principes, etc.

Le Tai Chi : de quoi s’agit-il réellement ?

Le Tai Chi représente une gymnastique énergétique globale qui vise à effectuer un nombre de mouvements continus puis circulaires. En réalité, ces mouvements s’exécutent avec lenteur puis précision (dans un ordre préétabli).

A lire aussi : Piercing tragus : quels sont les risques et comment les éviter ?

Par ailleurs, celle-ci se décline en plusieurs styles. À ce propos, certaines écoles optent pour la prise de conscience de soi à travers une approche intérieure. Dans le même temps, il y en a qui promeuvent les techniques de combat. Habituellement, les écoles délaissent leur intention martiale au détriment de la croissance de la souplesse et de l’éveil du QI.

En outre, sachez aussi que le Tai Chi avec le QI Gong une des cinq branches de la médecine chinoise traditionnelle. Les quatre branches restantes sont : l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée chinoise (herbes médicinales) et le massage Tui Na. Dans ce cas, il faudra aborder le Tai Chi dans le large contexte de la médecine traditionnelle Chinoise.

A lire en complément : Keyshia Ka'oir (biographie) actrice, mannequin jamaïquaine

Le Tai Chi : quels sont les bienfaits ?

Avant tout, il faut retenir que la pratique du Tai Chi produit de nombreux bienfaits pour différentes affections.

Réduit le risque de chute puis améliore l’équilibre des seniors

En 2009, certains auteurs affirment que le Tai Chi réduit les risques ainsi que les chutes des personnes ayant plus de 60 ans. Néanmoins, cet effet ne s’observe pas avec les personnes frêles ou très âgées. Notamment, celles qui souffrent des maladies qui limitent leurs activités journalières. Ces spécialistes continuent en disant pour être performant, vous devez pratiquer le Tai Chi avec régularité. Non seulement il réduit les risques de chutes, mais il augmente encore la vitesse de marche. De même, au cours des déplacements il procure une plus grande confiance.

Aide au contrôle de l’hypertension et réduit les risques de maladies cardiovasculaires

Certaines études révèlent une réduction significative de la tension artérielle au sein des individus pratiquant le Tai Chi qui souffraient de l’hypertension. Ainsi, nous pouvons dire que le Tai Chi sert à minimiser le développement de certaines maladies cardiovasculaires. Tout comme : les insuffisances cardiaques chroniques, les accidents vasculaires, etc. Auprès des personnes atteintes des maladies cardiovasculaires, les études révèlent ces individus pratiquant le Tai Chi connaissent une amélioration de qualité de vie. En outre, il y a encore une réduction de la tension artérielle systolique puis diastolique avec une croissance de la capacité des exercices des patients.

Améliore les capacités fonctionnelles des femmes ayant surmonté un cancer du sein

Une revue qui inclut trois études présente des résultats qui révèlent que le Tai Chi ne procure pas assez de bienfaits sur la marche. Toutefois, il offre un grand soutien psychologique sur la qualité de vie des femmes qui souffraient du cancer de sein. Dans le même temps, une revue parmi elles présente des effets bénéfiques sur la confiance en soi par rapport à un soutien psychologique. Mis à part ceci, le Tai Chi perfectionne la capacité aérobique. En effet, les personnes qui pratiquent fréquemment le Tai Chi connaissent un bon développement de la capacité aérobique.

ARTICLES LIÉS